SliderValerie

Valérie Garnier « un rendez-vous à ne pas manquer »

À deux jours de la finale de la Coupe de France face à Charleville à l’Accor Hotels Arena, Valérie Garnier livre ses impressions sur ce match crucial.

 

Nous y sommes, la finale de Coupe de France arrive samedi. Comment abordez-vous ce match ô combien important ?

Et bien c’est une finale, là c’est le cas de le dire même si chaque match est une finale en ce moment. Il n’y aura pas de rattrapage, c’est un un rendez-vous à ne pas manquer, un coup que l’on doit réussir et pour plein de raisons : c’est une finale, ça donne un ticket d’euroleague au club pour la saison prochaine, cela se passe devant le monde du basket français à Paris, c’est la fête du basket français… Donc il y a plein de raisons d’être motivées et d’essayer d’aller chercher cette coupe. Tout en sachant que c’est Charleville en face, que c’est la meilleure attaque du championnat, que c’est la meilleure attaque au pourcentage au tir, que les forces offensives sont de qualité etc…

 

C’est une équipe contre qui vous avez gagné une fois cette saison de plus de dix huit points puis perdu à Charleville d’un point. Il y a-t-il une petite envie de revanche ?

Certainement, mais on en est plus là car la fin de saison entière est une motivation. On a passé une saison très difficile, aujourd’hui on a réussi à ré-intégrer tout le monde à part une petite incertitude pour Ana (Filip), on va peut-être pouvoir finir les dernières semaines avec un effectif au complet. C’est suffisant pour donner aux filles l’envie d’aller chercher les objectifs qui nous ont été fixés. 

 

La MVP du championnat sera dans le rang adverse en la personne d’Amel Bouderra, la contrôler pourrait être une clé du match ?

On sait que c’est le maître à jouer de cette équipe de Charleville. Évidemment on va tout faire pour l’empêcher de s’exprimer, que cela soit dans le tir, mais surtout dans la passe. On connaît ses qualités, et autour d’elle elle a des joueuses de talent à tous les postes.

 

De notre côté, certaines joueuses dont la MVP Espoir Alexia Chartereau jouent leur première finale de Coupe de France…

Oui Marine aussi jouera sa première finale chez les « adultes » donc cela fait pas mal de joueuses qui vont fouler pour la première fois le parquet de Bercy avec les étrangères comme Miljana Bojovic ou Kayla Alexander. Je le répète, pour moi c’est la fête du basket français, c’est un rendez-vous et j’espère que cela va faire un bon match avec deux équipes qui donneront tout pour aller chercher ce premier trophée de la saison.

 

Les Tango s’étaient inclinées l’année dernière en finale à Bercy. Parmi les joueuses de la saison dernière qui sont encore dans le groupe, n’y a-t-il pas une envie de revanche ? 

La Coupe de France ne nous réussit pas trop pour l’instant puisque personnellement j’en gagne une sur quatre. C’est toujours très particulier, c’est un match, qu’il faut réussir ce jour là. Cela ne sert à rien de se projeter ailleurs, le match le plus important c’est celui-ci. Quand on a la chance de jouer une finale à guichets fermés, donc devant 15 000 personnes en fin de rencontre, la motivation n’est pas difficile à aller chercher. Le chemin n’a pas été facile pour arriver jusqu’ici, notamment cette demi-finale face à Villeneuve d’Ascq. C’est un rendez-vous, on peut être maladroites, ne pas être dans un bon jour etc… Mais sur une finale on doit absolument tout donner pour ne pas avoir de regrets quoi qu’il arrive. Aujourd’hui tout est réuni pour que cela soit un beau moment à vivre, on doit savourer cet instant.

 

Il faudra ensuite enchaîner très vite avec Montpellier en demi-finale des playoffs…

Oui et cela veut dire que le premier match est chez eux, que cela sous-entend que le lendemain de la Coupe de France on va se retrouver dimanche soir pour un entraînement, puis lundi matin pour partir lundi midi à Montpellier alors que l’autre demi-finale est un jour plus tard et pour une équipe de Charleville qui aura la chance de recevoir, chance qu’elle a acquise puisqu’elle a fini mieux classée.

 

 

Charleville – Tango Bourges Basket, samedi à 17h00 à l’Accor Hotels Arena (en direct sur SFR Sport).